Choisir son miel peut parfois s’avérer complexe. De plus en plus de fraudes sur la provenance et la qualité du miel sont constatées, méfiance et bon sens sont de mise. L’Épicerie du Sud vous propose d’y voir plus clair dans la jungle des miels. 

La provenance

Miel de France

En France, la consommation de miel est quatre fois supérieure à la production française. Partant de ce constat, la France est obligée d’importer du miel étranger. La Chine est le plus grand exportateur de miel dans le monde, vous trouverez donc forcément du miel chinois dans votre supermarché.

Usage intensif de produits chimiques et de pesticides, la règlementation chinoise est loin d’être celle exigée en France.

Attention donc aux étiquettes : Vous pouvez trouver des étiquettes avec « origine UE » ou « origine UE et non-UE ». Alors, là c’est le flou total car nous avons des mélanges de miels qui viennent d’un peu partout dans le monde : Espagne, Chine, Ukraine … on ne sait rien.

Dans d’autres cas, la provenance est clairement indiqué : Argentine, Brésil, Roumanie ou Bulgarie, voire même les quatre en même temps, oui oui c’est véridique :( Donc inutile de vous préciser que l’on repose immédiatement ce pot dans le rayon.

Autre point qui nous semble problématique, l’empreinte carbone. Déguster un miel qui a parcouru la terre entière en bateau ou en avion, nous, on n’adhère pas. 

La composition 

Un des points les plus problématiques dans le miel « Industriel » est sa composition. Étonnant vous allez dire, car dans un pot de miel nous sommes censés retrouver 100% de miel. Et bien pas forcément pour certains miels étrangers ou industriels. 

Vous pouvez trouver des assemblages de sirop de sucre, de colorants et d’arômes. À ce stade, peut-on parler de miel ? Clairement non, ce n’est plus du miel.

Le prix 

Avec toutes ces pratiques, il est donc très facile de proposer des prix imbattables, 6€ - 7€ le kilo de miel étranger. Non pardon, pas pour du miel, pour une substance qui n’a jamais vu une abeille, un mélange de sirop de sucre et de colorant. Finalement assez cher pour un mélange chimique.

Petite précision, nous ne disons pas que TOUS les miels chinois ou européens sont de mauvaise qualité, mais énormément d’abus et de mauvaises pratiques ont été constatés, alors dans le doute… 

L’excellence a un prix, exit les faux miels chinois à sept euros le kilo, un vrai miel, Français, AB - Label Rouge et IGP se vend entre sept et neuf euros les 250gr. Tout dépend après du type de miel récolté : Lavande, Châtaignier, Toutes fleurs, Acacia, tous ont leurs spécificités. 

Les solutions pour trouver un vrai et bon miel 

Apiculteur

Pour nous, une seule solution, consommer Français. Consommer du miel de chez nous en évitant les grosses marques ou les marques de distributeurs, en lisant correctement les étiquettes et en cherchant la provenance. 

Ne vous faites pas avoir par une étiquette « imitation » artisanale ou par beaucoup de vert synonyme de BIO ou encore par du Bleu Blanc Rouge. Cherchez bien la provenance et privilégiez le 100% français, cherchez l’humain, un nom d’apiculteur, une entreprise française, un village ou une ville, un agrément … Toutes informations sont les bienvenues. 

Pour vous aider dans votre choix, repérez les labels : le miel Label Rouge, les Indications Géographiques Protégées (IGP des Cévennes ou IGP de Provence par exemple) ou encore le label Appellation d'Origine Protégée AOP. 

L’IGP vous garantit une production géographiquement protégée. Par exemple pour le miel IGP de Provence, les ruches doivent être déposées dans un territoire limité en région PACA et une partie du département du Gard. Cela garantit un miel issu des fleurs de Provence. 

Le miel Label Rouge vous garantit un miel sans mélange, garantit une qualité supérieure par rapport aux miels similaires. 

Vous trouverez tous les détails des labels miels sur le site de la Fédération Nationale du Réseau de Développement Apicole https://www.adafrance.org/dvpt-apicole/qualite-origine.php

Miel de lavande

Voilà les critères d’un miel d’excellence. Nous l’avons vu, les labels sont d’excellents indicateurs pour vous garantir la qualité d’un miel, mais sachez que cela a un coût pour l’apiculteur et tous ne peuvent se permettre d’obtenir les certifications. 

C’est pourquoi une fois de plus c’est une question de bon sens : analyser l’étiquette, l’histoire associée au produit. Chez l’Épicerie du Sud, nous décrivons chaque producteur, chaque agriculteur, chaque apiculteur pour que vous puissiez connaitre l’homme, la femme derrière chaque produit. Et çà, c’est une garantie incroyable. Nous allons à la rencontre de chaque petit apiculteur, passionné par son métier et par les abeilles. 

Il ne nous reste plus qu’à vous dire simplement : consommez du miel d’apiculteur français, du miel d’Occitanie ou de Provence, consommez un vrai miel, consommez une bombe nutritive. 

Remercions les abeilles, ces petites travailleuses si utiles pour notre terre et pour nos papilles … Bzzzzzzz 

Abeille

Partager ce post

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour l'instant

Nouveau commentaire